La logique des documents et leur impact sur la préservation de l’information

· Élément théorique
Auteurs

Avec les formats viennent une structure logique. Parmi les formats qui existent certains répondent aux exigences des documents structurés.

D’autres ne répondent pas à de telles exigences.

En général il est plus facile pour un document texte de répondre à une telle exigence. Mais certaines images peuvent le faire également (images vectorielles, .svg). On peut dire que Flash est un type d’appareillage logiciel qui nous éloigne énormément des avantages des documents structurés. Pourtant encore une fois sa popularité nous force à prendre acte de son importance pour l’éditorialisation de contenus. D’autant plus qu’il est de plus en plus courant d’avoir accès à des documents mutli-médias qui sont reliés aux documents textuels voire carrément intégrés au sein de ceux-ci. C’est d’ailleurs ce que nous nous efforcerons de faire avec notre second projet, bien qu’il faudra aussi concevoir une version destinée à l’impression.

Donc on pourrait dire que les documents textes ont une structure logique qui se prête mieux à la structuration que les documents multimédias. D’où le lien entre structure logique et type de contenu. Mais au fond tout document numérique, quel que soit son support physique, dut-il être disséminé à travers les noeuds du réseau qui l’héberge, comme cela se produit parfois avec les réseaux P2P, repose nécessairement sur une organisation rigoureusement logique, prévue par le programme, et qui manque simplement parfois de transparence. L’idéal de traduire un scénario de film en texte n’est pas inatteignable. Mais on risque d’attendre longtemps avant de juger pertinent de remplacer les valeurs numériques qualifiant les images constitutives d’un filme par des balises dans un format de document structuré…

Néanmoins cette structure logique est probablement ce qu’il y a de plus fondamental dans la constitution interne des documents, et la capacité qu’on a à les classifier selon certains types est tout aussi importantes car cela nous permet de savoir ce dont on aura besoin comme interface pour en profiter pleinement (pour un film, par exemple, il nous faudra un moniteur assez grand et des haut-parlons dont le volume est adéquat ; pour un jeux vidéo, il faudra aussi des manettes ou les commandes équivalentes sur le clavier, et éventuellement d’autres joysticks et gadgets capteurs de mouvement…).

Mais comme il faut toujours arrimer les codes constituant le « chiffre » des documents numériques avec les logiciels capables de les décoder et avec les systèmes d’exploitation sur lesquels ils peuvent être installés et rouler, le tout en lien avec des machines qui supportent ces configurations ou qui peuvent recevoir une machine virtuelle permettant de s’en servir dans la version du format dont on dispose, on comprend combien il est important de documenter toutes ces conditions de fonctionnement de nos documents (à commencer par l’indexation correcte des fichiers qui composent le tout, ce qui vaut aussi bien pour un « livre dont vous êtes le héros » que pour une application comme un chiffrier) de manière à ce qu’on puisse les réutiliser ou les faire migrer convenablement pour qu’ils puissent toujours être consultés malgré l’évolution rapide des formats et des environnements informatiques qui sont le prétextes à toutes sortes de tentatives de progrès entraînant parfois des changements qui compromettent carrément l’accès au contenu, vues les caractéristiques que nous connaissons appartenir aux documents numériques (besoin d’une médiation technique).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :